Devis-informatique

« TECH POUR TOUTES », L’ÉTAT VEUT INCLURE PLUS DE FEMMES DANS L’INFORMATIQUE 

Elisabeth Borne, la première ministre, a annoncé une nouvelle mesure. Le lancement du programme « Tech pour toutes ». Il sera effectif horizon 2026. Il aura pour but d’accompagner les femmes qui souhaitent commencer ou poursuivre des études supérieures dans le numérique. Des accompagnements individuels, un réseau d’entraide et des formations seront disponibles pour ces jeunes femmes. « Tech pour toutes » , l’état veut inclure plus de femmes dans l’informatique.

« TECH POUR TOUTES », L’ÉTAT VEUT INCLURE PLUS DE FEMMES DANS L’INFORMATIQUE 
« TECH POUR TOUTES », L’ÉTAT VEUT INCLURE PLUS DE FEMMES DANS L’INFORMATIQUE 

L’inclusion des femmes dans les métiers technologiques est une priorité pour le gouvernement.

 En effet, cette inclusion fait partie des axes d’amélioration prévus sur le long terme par l’Etat. Lors du salon Vivatech, la première ministre a porté une attention particulière au lancement de « Tech pour Toutes ». Ceci est un programme mettant en avant les femmes dans le secteur du numérique français.

L’objectif est d’accompagner d’ici 2026, environ 10 000 jeunes femmes, chaque année, dans leur formation numérique jusqu’à leur premier emploi. « TECH POUR TOUTES », L’état veut inclure plus de femmes dans l’informatique.

Plusieurs actions de soutien sont disponible pour pallier à cette objectif.

En effet, nous retrouvons un service d’accompagnement individuel tout au long des études, un mentorat  par des professionnels du secteur, une découverte des formations IT ainsi qu’une aide financière et matérielle. 

De plus, ce programme sera suivi par des acteurs de la communauté éducative, des associations et des collectifs qui œuvrent déjà au quotidien sur tout le territoire ainsi que des entreprises engager en faveur de la parité.

Le programme est animée par la fondation Inria et quelques partenaires. Sur ce point, on retrouve également Femmes@Numerique qui réunit des entreprises mécènes. Des fédérations professionnelles promouvront la place des femmes dans l’informatique.

De surcroît, France Université se trouve aux côtés de Femme@Numérique, ainsi que la conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs et la conférence des grandes écoles, qui représente l’ensemble des établissements d’enseignements supérieur.

Toutefois, la première ministre a présenté un plan de financement. Il concerne neuf projets de formation et débutera en 2026 jusqu’à 2030, à hauteur de 71 millions d’euros dans le secteur de l’intelligence artificielle de la cyber sécurité et du numérique vert.

Vers une mixité grandissante?

Un partenariat entre le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, l’Inria et France, Université se retrouveront autour d’un programme « 1 scientifique, 1 classe »

L’objectif est de permettre à des professionnels des sciences d’intervenir en classe de seconde générale, technologique et professionnelle.

Le but est d’orienter des élèves vers des professions de sciences. À ce sujet, le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt dans le cadre de France 2030 visera également à faire la lumière sur les carrières IT dans l’industrie verte, l’énergie, ou l’alimentation durable.

Au cours de sa visite,  la première ministre rappelle qu’il existe encore trop de freins pour les femmes dans ces secteurs.

Devis–informatique s’engage à vous transmettre des devis gratuits pour votre informatique d’entreprise.

Cliquez juste ici pour recevoir nos offres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *